pictoNew York s'apprête à tester une pilule contraceptive pour les rats

18/04/2017

« La ville de New York va bientôt tester un produit stérilisateur pour les rats, bloquant l'ovulation des femelles, témoin de la difficulté à endiguer le fléau de ces rongeurs qui infestent la ville.


Une responsable du département sanitaire de New York a indiqué lundi que la ville va faire "un test à petite échelle" pour "évaluer l'efficacité du produit", tout en continuant à "favoriser les changements structurels et comportementaux susceptibles de réduire les conditions qui permettent la prolifération de rats". Ce stérilisant liquide rend les rats stériles mais ne présente pas de danger pour l'environnement, selon la société de l'Arizona, SenesTech, qui le produit. New York est confronté à un gros problème de santé publique avec les rats, une espèce qui se reproduit à une vitesse phénoménale - deux rats peuvent donner naissance à 15.000 rats en une seule année. Les rats sont légions à New York et souvent visibles sur les trottoirs, notamment près des sacs-poubelles entassés sur les trottoirs, ou dans le métro. Une légende urbaine affirme qu'il y a à New York autant de rats que d'habitants (8.5 millions). Mais une étude réalisée fin 2014 par un chercheur de Columbia University a évalué la population de rongeurs dans la ville à 2 millions. Le nombre de plaintes concernant les rats a cependant fortement augmenté depuis 2015. La mairie a donc renforcé son programme de lutte contre cette menace sanitaire. Trois personnes ont ainsi été contaminées dans le Bronx mi-février par une maladie, la leptospirose, très rare chez l'homme mais fréquente chez ces animaux. L'une de ces personnes en est morte. Dans le cadre du programme municipal, le nombre de personnes dédiées à la lutte contre les rats est passé de 9 à 50, et les fonds alloués ont augmenté de 2,9 millions de dollars. Le programme identifie les "réservoirs à rats" - les zones où la concentration de rats est particulièrement forte, et localise les terriers. Ces derniers nécessitent ensuite de 2 à 5 mois d'appâts avant de pouvoir être "fermés". La ville organise aussi des formations sur la lutte contre les rats, destinés aux propriétaires, locataires et concierges d'immeubles. »

 

Source : AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2009) Agence France-Presse