Imprimer En savoir plus
chezmonveto

picto Gérer la période hivernale

L’hiver est une période parfois délicate pour nos animaux de compagnie qui ne sont pas tous égaux devant le froid. Quelques astuces sont utiles à connaître pour les aider à passer au mieux cette période.

 

 

Les animaux sont-ils résistants au froid ?

La résistance au froid du chien, et dans une bien moindre mesure du chat, dépend de plusieurs facteurs : sa race (certaines comme les chiens nordiques (husky) ou les chiens de montagne (montagne des Pyrénées, dogue du Tibet) peuvent supporter des températures très basses, d’autres comme les lévriers, sont plus sensibles au froid et devront éventuellement porter un manteau) ; son âge (vieux chiens et chiots sont plus sensibles au froid), son mode de vie (un chien d’appartement qui sort peu aura plus de mal à s’habituer au froid qu’un chien d’extérieur), son poids (les chiens maigres sont plus sensibles et les chiens obèses sont paradoxalement souvent moins résistants au froid), son poil, le type de froid (le froid sec est plus facile à supporter que le froid humide).

Un animal supportera d’autant mieux le froid qu’il est actif or il a tendance à se dépenser spontanément en jouant dans la neige.

 

 

Faut-il prendre des précautions si on emmène son chien à la montagne ?

Emmener son chien à la neige nécessite en effet de prendre quelques précautions.

La neige est un élément agressif pour la peau et il faut donc essuyer votre chien au retour des promenades en insistant au niveau des espaces entre les coussinets pour éviter toute macération, en ôtant les petits paquets de glace fixés sous les pieds car ils risquent de provoquer des gerçures. Des produits vétérinaires existent pour prévenir les lésions au niveau des coussinets.

L’ingestion de neige n’est théoriquement pas dangereuse mais elle peut être source de troubles digestifs si le chien en mange beaucoup (diarrhée). Il faut donc être vigilant et l’en empêcher.

Outre la neige, le sel de déneigement est irritant pour les coussinets. Il faut alors rincer les pattes à l’eau claire et bien les sécher. Son ingestion peut, par ailleurs, être source d’intoxication.

Si vous souhaitez emmener votre chien avec vous faire du ski, il faudra l’habituer progressivement et ne pas lui faire faire d’exercice trop intense d’emblée, surtout s’il n’y est pas habitué le reste de l’année.

Enfin, il faut veiller à ne pas le laisser au froid après l’exercice mais à le placer dans un endroit où il puisse se réchauffer.

 

 

Faut-il changer leur alimentation ?

La question ne se pose que si l’animal a accès à l’extérieur et y passe un temps suffisant. Un chat d’appartement qui vit confiné dans une habitation chauffée n’aura bien sûr pas besoin d’une alimentation plus énergétique. Mais un chat qui passe sa journée à l’extérieur devra recevoir une ration plus riche, le froid étant consommateur d’énergie.

De même pour les chiens, la révision de la ration se raisonnera en fonction de leur activité.


Voir les autres fiches conseils